Guide pour construire un chenil pour votre chien

Votre chien sort tout le temps et vous avez peur de le perdre ? Il a tendance à saccager votre beau jardin ? Ne vous séparez pas de lui, il suffit de lui construire un chenil confortable dans lequel il sera en sécurité et qui l’empêchera, de surcroît, de fuguer.

Offrez-lui donc un enclos aux normes en suivant les recommandations ci-après.

Définition des dimensions

Avant de commencer la construction du chenil de votre fidèle compagnon, vérifiez si vous avez assez de place pour l’implantation de l’enclos. A titre indicatif :

  • Les dimensions de l’enclos d’un chien de petite taille est d’environ 3 x 2 m ;
  • S’il s’agit d’un chien de grande taille, il doit disposer d’une superficie de 4 x 2 m au-moins ;
  • Et pour la taille géante, un chenil de 8 x 12 m minimum.

Il faut savoir que le chenil doit avoir un espace libre pour les mouvements ainsi que d’un lieu dédié au repos, une niche par exemple.

Il est à noter également que pour un chenil d’une superficie supérieure à 20 m², il faudra déposer une demande de permis de construire. Pour les surfaces inférieures, une simple demande d’autorisation auprès de la mairie fera l’affaire.

Choix de l’emplacement

Privilégiez le confort de votre animal ainsi que sa sécurité. Choisissez un emplacement dans une zone ombragée, bien ventilée et drainée. Le mieux serait de placer le chenil à bonne distance de la clôture des voisins tant pour leur tranquillité que pour la quiétude de votre chien.

Choix des matériaux

La construction d’un logement pour votre chien peut se faire avec des panneaux en bois massif, du contreplaqué ou CRPS, ou encore avec des panneaux en acier galvanisé, solide et résistant. Panneaux pleins, à barreaux ou grillagés, la détermination du type de panneau à utiliser dépend de l’emplacement du chenil ainsi que de la taille et du gabarit de votre chien. Cependant, les panneaux à barreaux ne doivent pas être utilisés comme séparation interne sinon votre animal risquerait de se blesser.

Plus l’espace requis est grand, plus il faut une quantité conséquente de matériel. Aussi, vous pourrez l’accoler à un bâtiment ou le placer dans un angle de mur pour faire des économies.

Construction du chenil

Après que vous ayez fixé l’emplacement de l’enclos, délimitez-le en faisant un traçage au sol à l’aide d’un cordeau à poudre et d’un mètre. Ensuite, passez au nettoyage du terrain en retirant les mauvaises herbes, les racines et les cailloux, puis terrassez-le.

Coulez une dalle en béton. Si vous voulez, une fois que la dalle aura séchée, vous pouvez mettre un plancher en bois par-dessus après pose de lambourdes ou bien, procéder directement au montage des panneaux.

Repérez d’abord leurs emplacements sur le sol à l’aide d’un crayon et d’un mètre ruban sans oublier les trous de fixation au sol, puis percez lesdits emplacements et fixez les panneaux avec les vis fournies. Assemblez-les ensuite entre eux (séparation, côté latéral et façade) sans omettre le panneau avec porte sur la façade. Mettez en place les supports de toiture en veillant à respecter une certaine pente de toit pour l’écoulement des eaux de pluie, puis posez les plaques de tôles ou le bac acier et fixez-les. La toiture doit dépasser de 20 à 30 cm sur tous les côtés du chenil pour protéger votre compagnon sur pattes des pluies obliques. Et pour finir, installez la niche de votre chien au fond du chenil.

Rédigé par
Plus d'articles de Anna

Conseils pour bien choisir une formation à distance

Vous voulez diversifier vos compétences et intégrer une formation diplômante, certifiante ou...
Lire la suite