Votre abri de jardin, réalisé par vos soins

Besoin d’un atelier de bricolage, d’un espace de rangement ou tout simplement d’un bureau d’accueil ? L’abri de jardin, indépendant de votre maison, vous conviendra à coup sûr. Et cerise sur le gâteau, vous pourrez l’installer sans forcément engager des frais faramineux puisqu’il existe sur le marché des kits qui n’attendent plus que vous pour être montés.

Suivez ces quelques recommandations pour avoir un cabanon de jardin dans les normes.

Choix de l’endroit et installation

Le choix de l’emplacement de votre abri est important. Il faut qu’il soit dans un endroit protégé des vents, et, autant que possible, qu’il y ait assez d’espace autour pour faciliter son entretien. Veillez également à la luminosité par rapport au soleil. Il vous est néanmoins possible d’accoler votre remise au mur de votre résidence si vous ne disposez pas d’un grand espace.

N’oubliez surtout  pas de déposer un permis de construire si la superficie de votre cabanon est égale ou supérieure à 20m²,  de faire une déclaration préalable de travaux pour une superficie entre 5 et 20 m². Par contre, si votre cabane n’excède pas les 5 m², vous pourrez vous atteler à son montage sans aucune formalité.

Préparation du sol pour l’implantation

Avant le montage proprement dit de votre bicoque, il est conseillé de bien préparer le sol qui l’accueillera. Si votre cabanon est de petite taille, il suffit de niveler et ratisser la surface puis la recouvrir d’un film imputrescible qui protègera contre l’humidité.

Pour les grands abris, un support épais est nécessaire : une dalle de béton de 10 cm d’épaisseur, des pavés autobloquants de 6 cm d’épaisseur, d’une dalle-terrasse de 3,5 cm d’épaisseur ou tout simplement des parpaings de 15 à 20 cm de large.

Choix du matériau et montage

Bois traité, résine,  métal… Vous avez un large choix de kits suivant vos besoins et vos goûts.

  • Le bois traité est la meilleure option pour l’abri en bois afin d’éviter les moisissures, les insectes et les champignons. Son montage se fait après que la dalle de béton soit coulée. Il faut avant tout bien distinguer les éléments du kit, y appliquer une couche protectrice, puis une peinture de couleur ou une lasure sur les planches et les madriers. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à suivre les instructions données sur la notice.
  • La résine est également un bon choix de par sa légèreté et son imitation bois. La cabane en résine nécessite un terrain bien plat et à niveau. D’assemblage facile grâce à un système de clips, il faut toutefois éviter de la construire en cas de vents forts ou s’il risque de pleuvoir.
  • Le cabanon en métal, quant à lui, est résistant et durable. Son installation doit cependant se faire avec prudence ; mieux vaut prévoir des gants pour éviter de se faire couper. La marche à suivre vous est également donnée dans le manuel.

Entretien du cabanon

Votre abri de jardin devra être entretenu pour qu’il ne soit pas dans un état de délabrement avec le temps. Aussi, vous pourrez de temps en temps enduire l’extérieur d’une couche de lasure s’il s’agit d’un abri en bois ; s’il est en résine, le laver régulièrement au jet d’eau, et, pour les habitacles en métal, carrément un lavage et, si possible, un passage au polish à l’extérieur pour conserver l’esthétique. Dernier point et non des moindres à ne pas négliger, veillez à avoir tous les outils nécessaires entre les mains pour que tout soit fait dans les règles de l’art.

Rédigé par
Plus d'articles de Anna

Une chambre à coucher dans le vent

La chambre à coucher est le lieu où vous cherchez du repos,...
Lire la suite